Impact du tabac

Conséquences négatives de la nicotine et des autres substances contenues dans la fumée de cigarettes sur le fœtus et l’enfant

  • Formation élevée de carboxyhémoglobine chez le fœtus : le monoxyde de carbone inhalé traverse la barrière placentaire, ce qui conduit à une diminution de l'alimentation en oxygène dans le tissu fœtal
  • Diminution de la circulation sanguine au niveau du placenta et du cerveau (par effet vasoconstricteur de la nicotine) qui conduit à :
    • Une hypoxie fœtale et une réduction des nutriments
    • Une réduction du poids à la naissance
  • Action de la nicotine sur le fœtus par l’effet vasoconstricteur et l’activation du système nerveux sympathique
    Effets au niveau des parties du cerveau du fœtus particulièrement riches en récepteurs nicotiniques de l’acétylcholine

Risques augmentés

  • de petit poids à la naissance (en moyenne 200 à 300g de moins)
  • de retard de croissance intra-utérin,
  • de grossesse extra-utérine
  • de naissance prématurée (augmenté de 30%)
  • de fausse couche (augmenté de 25%)
  • de mort subite du nourrisson (2 à 4 fois plus fréquente)
  • de symptômes de sevrage
  • de malformations spécifiques (doigts, fentes faciales)
  • d'une diminution des fonctions pulmonaires
  • d'allergies et/ou d'asthme
  • d'altération du développement cognitif
  • du TDAH
  • de présence à l'adolescence de troubles psychiatriques

Consommation perçue comme faible

  • Le tabagisme maternel < 10 cigarettes par jour est associé à un risque accru
    • de prématurité
    • de dysmaturité
    • de petit périmètre crânien à la naissance
    • de mortalité périnatale
    • de maladies respiratoires et d’asthme chez le nourrisson, l’enfant et l’adulte
    • de mort subite
    • de diabète de type II chez l’adulte
  • Aucune étude ne démontre qu’une consommation < 5 cigarettes par jour est sans risque pour la femme enceinte, pour le déroulement normal de la grossesse et pour le fœtus.

 

Impressum